Aero Consulting Formations Aéronautiques, Formations DGR Transport de Matières Dangereuses, Ateliers PART 145, Fuel Tank Safety, EWIS, ETOPS, Facteurs Humains, CDCCL/FTS,  Maintenance aéronautique, ATPL Pilote de Ligne, SGS, Système de Gestion de la Sécurité Aéronautique
Aero Consulting Formations Aéronautiques, Formations DGR Transport de Matières Dangereuses, Ateliers PART 145, Fuel Tank Safety, EWIS, ETOPS, Facteurs Humains, CDCCL/FTS,  Maintenance aéronautique, ATPL Pilote de Ligne, SGS, Système de Gestion de la Sécurité Aéronautique
Formations Aéronautiques Sécurité aérienne Expertise dans l'industrie du transport aérien
Formations AéronautiquesSécurité aérienne Expertise dans l'industrie du transport aérien

Formations Techniques Aéronautiques Maintenance aéronautique

PART 66 Aircraft Maintenance Licence (AML ) Catégories A, B1, B2 et B3

Formations Techniques Aéronautiques 

Les formateurs de AERO CONSULTING Formations Aéronautiques assurent pour les organismes PART 147 les formations Maintenance Aéronautique Part 66 EASA A, B1, B2 et B3 couvrant les modules suivants :

 

• EASA PART 66 MODULE 09 / Facteurs Humains

 

• EASA PART 66 MODULE 10 / Air legislation

 

• EASA PART 66 MODULE 08 / Basic Aerodynamics

Où se former

 

La formation maintenance aéronautique est assurée uniquement dans des établissements Part 147

Le rôle du technicien de maintenance aéronautique

Un technicien de maintenance aéronautique est un mécanicien avions. Ce terme correspond à la dénomination générale pour tout le personnel de l'aviation civile responsable de la mécanique quotidienne des avions, avant et après le vol.

 

C'est lui qui vérifie, avant et après le vol, la conformité et l’état des pièces de l’appareil sur le moteur ou dans le cockpit. Il en assure l'entretien. Dès lors qu'il constate des anomalies, il les répare. Il révise l’avion afin qu’il puisse voler en toute sécurité.

Un technicien aéronautique est qualifié sur un type d’aéronef bien précis inscrit sur sa licence. Il se doit de respecter scrupuleusement la législation en vigueur dans le secteur de l’aéronautique.

Les responsabilités du mécanicien aéronautique

Il est responsable de l’avion sur le plan mécanique et donc de la sécurité des passagers et de l’équipage. Sa responsabilité va jusqu’à la délivrance de l’approbation pour remise en service (APRS) respectant les réglementations européennes en matière d’entretien d’aéronefs. Pour cela il s’appuie sur les manuels des compagnies et des constructeurs en fonction de chaque appareil. Il peut ainsi progressivement passer des nouvelles qualifications sur certains types d’avions.

 

Exigences du métier de mécanicien aéronautique

Le métier de mécanicien aéronautique exige une rigueur absolue et une aptitude à travailler en équipe. En effet, qu’il travaille seul ou en équipe sur ses tâches de maintenance, il sera toujours amené à collaborer avec les autres techniciens travaillant sur l’avion (électriciens, peintres, etc). Il doit avoir également une résistance physique au travail effectué en hangar ou à l’extérieur et donc exposé à des conditions climatiques parfois extrêmes. Ses horaires peuvent être également irréguliers afin que les équipes assurent un suivi des avions de manière permanente . Les mécaniciens sont soumis aux horaires de départ des avions et doivent assurer la remise en état des appareils le plus rapidement possible tout en respectant les réglementations du transport aérien.

Délivrance, Amendement et Renouvellement des Licences Partie-66 

REGLES OSAC : P-50-00, du 24 octobre 2016

7.2 Les catégories de base

La Partie-66 distingue les catégories de base suivantes, caractérisées par le type de travaux d’entretien certifiés et/ou le cadre dans lequel ils sont réalisés :

A : Opérations d’entretien en ligne programmées mineures et rectifications de défauts simples en 145

B1 : Travaux d’entretien effectués sur la structure, la motorisation et les systèmes mécaniques et électriques de l’aéronef ; travaux sur les systèmes avioniques n’exigeant que des tests simples pour démontrer leur bon fonctionnement et ne nécessitant pas de recherche des pannes

B2 : Travaux d’entretien effectués sur les systèmes avioniques et électriques, et tâches électriques et avioniques dans les systèmes de motorisation et mécaniques n’exigeant que des tests simples pour démontrer leur bon fonctionnement ; opérations d’entretien en ligne programmées mineures et rectifications de défauts simples

B3 : Travaux d’entretien effectués sur la structure, la motorisation et les systèmes mécaniques et électriques de l’aéronef ; travaux sur les systèmes avioniques n’exigeant que des tests simples pour démontrer leur bon fonctionnement et ne nécessitant pas de recherche des pannes sur avions non-pressurisés à pistons avec une MTOM inférieure ou égale à 2000 kg

C : Certification de l’aéronef complet après opérations d’entretien en base.

Version imprimable Version imprimable | Plan du site Recommander ce site Recommander ce site
© AERO CONSULTING Formations Aéronautiques France et Afrique - Expertise, Formation et conseils dans l'aéronautique, l'aéroportuaire et l'industrie du transport aérien - Sécurité aérienne - Formations pour adultes - Formation continue